Section PCF de La Garde et Le Pradet (83)

Section PCF de La Garde et Le Pradet (83)
Accueil
 

Agenda



 
 
 

Déclaration du PCF La Garde après le conseil municipal du 26 janvier

Lundi 26 janvier a eu lieu l’une des rares séances annuelle du conseil municipal de La Garde présidée par son Maire UMP  .                                                                                                                                                                Pas moins de 64 délibérations étaient à l’ordre du jour votées en moins de 3 heures . Si de nombreuses  délibérations sont porteuses de quelques améliorations   comme les participations à des projets de l’école publique ou des subventions aux associations , la plus déterminante des délibérations a été le vote du budget .         Celui de 2015 est marqué  (plus que les années précédentes) par les politiques d’austérité de la droite et du gouvernement socialiste.                                                                                                                                 

  Le Maire et sa majorité au-delà d’une motion votée en 2014 contre les baisses de dotations de l’Etat contribuent à l’austérité locale .    Les investissements diminuent de 35% soit 4, 8 millions d’euros en moins .L’emploi local en subira aussi les conséquences . Si le leitmotiv  «on n‘augmente pas les impôts » ressassé tous les ans, est balayé par la réalité ;le budget nous apprend que les taxes et impôts ont augmenté de 1,8 millions d’euros depuis 2012  (+5,6%)  . Cruel aussi le désengagement de l’Etat par la diminution des dotations de 25% (-1,8millions d’euros)

Le service public territorial se dégrade malgré le dévouement de son personnel.

Au local comme au national il n’y a rien à attendre de ces politiques. Dans le programme municipal porté par notre conseiller municipal Michel Camatte PCF/FDG les propositions concernant la santé, les transports, la solidarité demeurent d’actualité.

Sans attendre toutes les forces anti austérité de gauche et écologistes  doivent se rassembler pour construire une alternative politique sociale et écologique dans notre pays.

Il y a urgence : en écho à la loi anti sociale  « Macron » qui est en ce moment  débattue au parlement,  les élus municipaux  ,le  Maire et sa majorité de droite, les élus du PS et du FN ont voté  la suppression  des aides aux unions locales de la CGT , de FO, de la CFTC de La Garde portant atteinte à ces syndicats qui mènent  d’âpres luttes contre l’austérité et pour le maintien de leurs  droits aux salariés. 

Section PCF La Garde

28 janvier 2015

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.