Section PCF de La Garde et Le Pradet (83)

Section PCF de La Garde et Le Pradet (83)
Accueil
 

Agenda



 
 
 

Les mauvaises conditions de travail des agents territoriaux au Conseil Municipal du 12 novembre

Conseil Municipal du 12 novembre 2013

Mauvaises conditions de travail des agents territoriaux

Intervention de Monique Thomas élue PCF/ Front de Gauche  relative à la délibération N° 15 Modification du cadre des effectifs

   « Quand il est question de création de postes, je voudrais savoir à quelle augmentation du personnel cela correspond  il ? Prenez vous en compte la demande des organisations syndicales qui ne cessent d’attirer l’attention sur les conditions de travail qui se dégradent  en particulier dans le secteur de la petite enfance ?

Je vous demande un rapport sur cette situation qui risque d’avoir des répercussions sur le service rendu au public intéressé

Je profite de cet ordre du jour pour exprimer ma solidarité avec les agents territoriaux et leurs élus qui réalisent leur mission avec un grand sens du service public et qui souffrent  du non remplacement des agents qui sont, soit partis en retraite, soit en maladie soit en formation ce qui correspond pour bon nombre d’entre eux à une charge de travail supplémentaire .

Je demande que le bilan social de l’année 2011 en conformité avec la loi soit remis  aux représentants du personnel afin d’analyser l’évolution des agents en matière d’emplois, de salaire et de conditions de travail

De plus et en fin, compte tenu de la dégradation des conditions de soins, je demande que le conseil municipal prenne en compte une partie financière de la complémentaire santé, comme la majorité précédente l’avait fait en son temps  en participant au financement de la prévoyance.

Il es difficile d’admettre dans le même temps un surplus de recette dans le budget  tout en laissant s’aggraver les conditions de travail  sans intervenir  financièrement . »

Les répercussions des politiques d’austérité de la droite durant des années comme celles du gouvernement actuel pèsent  lourdement sur la gestion des finances de la ville, à tel point que le conseil municipal a à l’unanimité voté une motion  demandant au gouvernement d’abandonner son projet de baisse de la DGF (Dotation globale de fonctionnement)pour 2014

Au delà des joutes oratoires qui ne dépasseront pas la salle du conseil , le PCF composante du Le Front de Gauche dans la campagne électorale met en débat les éléments essentiels pour redonner dynamisme et renouveau à la commune et contribuer (modestement) à une nouvelle croissance dans le pays, il s’agit :

De développer les investissements de la commune pour répondre aux besoins des gardéens

D’améliorer les conditions de travail des agents territoriaux  et de préserver et développer  le service public  local

C’est de redonner du sens à « L’Humain au cœur de la ville »comme le préconise la liste  Front de Gauche La Garde menée par Michel Camatte et sortir de l’ornière des politiques d’austérité menées actuellement qui ne servent qu’à gonfler les profits et à alimenter la spéculation financière.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.