Section PCF de La Garde et Le Pradet (83)

Section PCF de La Garde et Le Pradet (83)
Accueil
 

Agenda



 
 
 

Pour le respect de la liberté d'expression à La Garde; Face à face FDG maire UMP, Le préfet demande au maire de respecter la loi

La Garde : Respect de la liberté d’expression dans la ville                                                                                                Face à face Front de gauche  et maire UMP ; le préfet donne raison au FDG

 

Depuis plusieurs années, le Maire UMP de La Garde a décidé de supprimer les panneaux d’affichages destinés à l’expression libre . Atteinte à la liberté d’expression ; non respect de la loi. Depuis 2009 2010, la section du PCF comme le collectif du Front de Gauche ont multiplié les procédures et les initiatives  pour le respect de la loi et des libertés dans notre commune . Intervention de Monique Thomas l’élue communiste ; lettres au préfet de l’époque et au Maire Une manifestation devant l’Hôtel de Ville  place de la république  très colorée organisée par le Front de Gauche  et dont la presse avait fait un large  écho. Pour le FDG, le mot liberté inscrit au fronton de la Mairie n’est pas un vain mot . Le droit d’expression de Gardéens et de leur association  ne se négocie pas . Il y a trois semaines , nouvelle initiative du FDG, une nouvelle lettre a été envoyée au Maire ainsi qu’au Préfet lui demandant d’intervenir  . Dernier avertissement avant de saisir le  tribunal administratif

Vers le respect de la loi ?

 Le Préfet dans une réponse au FDG en date du 13 juin vient  de reconnaitre le bien fondé de notre demande

« …Enfin, le cadre réglementaire précise que le ou les emplacements réservés à l’affichage d’opinion et à la publicité relative aux activités des associations sans but lucratif doivent être disposés de telle sorte que tout point situé en agglomération se trouve à moins d’un kilomètre de l’un au moins d’entre eux.

Je sollicite Monsieur le maire de La Garde sur ce dossier et ne manquerai pas de vous tenir informé de la suite qui lui sera réservée… »

Le premier magistrat de la ville pourra t il encore longtemps  interdire l’expression publique  aux  citoyens ?

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.